La nicotine

La nicotine est un alcaloïde, c’est à dire une molécule d’origine naturelle, renfermant du carbone, de l’hydrogène, et plus particulièrement de l’azote. On trouve essentiellement la nicotine dans les feuilles de tabac, mais également à bas taux dans les tomates, pommes de terre et autres plantes.

A faible concentration et évidemment sans ingestion, la nicotine a un effet stimulant sur votre système nerveux. La nicotine ne serait nullement cancérigène ni toxique (sans contact cutané ni ingestion) et s’éliminerait sous 48 heures. En revanche lorsque le taux est important, les effets de la nicotine peuvent être des risques tels que nausées, vomissements, maux de tête, étourdissements, et la nicotine peut accentuer des problèmes cardio-vasculaires. Ces derniers phénomènes se produisent lorsque la nicotine est associée à des substances chimiques et novices comme le monoxyde de carbone et lorsqu’il y a combustion pour transformer la nicotine en gaz, donc lorsqu’il s’agit de cigarettes classiques. La nicotine atteint alors le cerveau à peine dix secondes suite à l’inhalation. De plus, lorsque vous fumez du tabac, la dépendance à la nicotine se créé très rapidement, et c’est bien la nicotine qui est liée à votre addiction au tabac.

A contrario, plusieurs études prouvent que la nicotine utilisée dans les cigarettes électroniques certifiées arrive à diminuer fortement les sensations de manque et le souhait de fumer. En effet, pour rompre progressivement et sans souffrance cette dépendance à la nicotine, la cigarette électronique s’avèrerait être une méthode efficace. Même si la molécule est similaire à celle contenue dans les cigarettes classiques, la nicotine présente dans les cigarettes électroniques n’est pas administrée de la même manière. Elle est pure et sa consommation est sans combustion, donc sans risque dangereux pour l’organisme selon plusieurs scientifiques puisque la nicotine ne rentre pas dans les membranes ni dans le sang. Elle se diffuse à froid très lentement et favorise ainsi la désaccoutumance. C’est la nicotine qui sert à favoriser le « hit », cette fameuse sensation de contraction de la gorge lors du passage de la vapeur tant appréciée par les fumeurs.

Le principe des cigarettes électroniques est simple : passer progressivement d’une cartouche avec nicotine à une cartouche sans nicotine ou à faible teneur, puisqu’au même titre que les substituts nicotiniques acutellement reconnus, la e-cigarette permettrait de lutter contre les symptômes de manque à la nicotine. Le choix du dosage dépend de votre consommation de tabac, il est donc différent pour chaque utilisateur. Par exemple, si vous fumiez entre 15 et 20 cigarettes classiques par jour, optez pour un dosage important de 16 ou 18 mg/ml dans un premier temps, puis diminuez le dosage jusqu’à utiliser une cigarette sans nicotine.

La nicotine contenue dans les cigarettes électroniques certifiées ne serait donc ni toxique ni dangereuse selon plusieurs scientifiques si le dispositif est utilisé conformément aux spécifications (toxique en cas d’ingestion), puisqu’il s’agit d’une faible dose et qu’il n’y a pas de combustion contrairement à une cigarette traditionnelle. Le Docteur M. Laugesen, Directeur du Centre de recherche sur la santé en Nouvelle Zélande rapporte suite à une analyse : « Les fumeurs ne meurent pas de la nicotine qui est composée principalement de glucides, de protéines et d’acides organiques. Les fumeurs de cigarettes meurent de la combustion de la cigarette, donc de la nicotine consumée et des substances cancérigènes dont principalement le goudron qui se colle aux parois des poumons. »

Néanmoins, sachez que les cigarettes électroniques sont déconseillées aux personnes présentant des problèmes cardiovasculaires, épileptiques ou étant sensibles à la nicotine, et aux femmes enceintes ou allaitantes puisque la nicotine diminue l’apport d’oxygène au nourrisson (au même titre que les médicaments interdits avant un certain âge, la cigarette électronique n’est pas appropriée au foetus puisqu’une substance sans danger pour l’adulte peut s’avérer néfaste pour l’enfant).

Les taux de nicotine des e-liquides des e-cigarettes sont indiqués en milligramme par mililitre. La valeur peut donc vous paraître très élevée par rapport à vos cigarettes classiques, mais en définitif ce n’est justement pas le cas : un e-liquide dosé en nicotine à 16mg/ml comprend uniquement 1,6% de nicotine.